750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Le Vully est une colline située entre le lac de Morat et le lac de Neuchâtel que se partagent les cantons de Vaud et Fribourg. Pays viticole par excellence, le Vully est aussi une appellation que se partagent également les deux cantons où les vins rivalisent avec les tout grands.

Mais là-bas on ne fait pas que du vin, on y fabrique aussi « le gâteau ». Spécialité emblématique, le gâteau du Vully est plutôt connu pour sa version sucrée que je vous présente ci-dessous, mais j’en possède une version salée de derrière les fagots, qui se dégustera plus volontiers à l’apéritif, vous la trouverez ICI.  

C’est un gâteau magnifique pour autant que l’on respecte les proportions des ingrédients ainsi que la technique de fabrication. Sa pâte levée, moelleuse à souhait, recouverte de double crème de la Gruyère et de sucre, vraiment divin. Il se déguste plutôt à l’heure du thé, pour « les 4 heures » comme on dit chez nous ou alors bien souvent comme dessert à la fin d’un repas, avec une tasse de café.

Cette recette, légèrement corrigée, est celle de Madame Georgette qui nous venait de Salavaux, commune du Vully vaudois. Une recette vraiment de là-bas et je me permets d’en mettre une copie ci-dessous, tant son énoncé est délicieux.

 

 

 

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Recette pour une plaque ronde de 30 cm de diamètre

 

Ingrédients pour la pâte

 

300 g de farine blanche

12 g de levure fraîche

21 à 22 cl de lait entier

25 g de beurre

25 g de saindoux

5 g de sel

10 g de sucre

 

  • Tiédir le lait (max. 25°C) et y faire fondre la levure ainsi que le sucre
  • Mettre la farine dans la cuve du robot, ajouter le lait et pétrir 3 à 4 minutes en 1ère vitesse ou jusqu’à ce que la pâte se soit formée.
  • Ajouter le sel, le beurre et le saindoux et continuer le pétrissage en 2ème vitesse pendant encore 4 à 5 minutes afin d’obtenir une belle pâte souple et bien lisse mais assez molle.
  • Bouler et laisser lever à couvert, 1h30 à 2 h à température ambiante.
  • Abaisser le pâton avec les mains sur un foncet (planche ronde en bois) fariné et glisser l'abaisse dans la plaque préalablement beurrée et farinée.

 

Laisser lever encore 30 à 45 minutes, à couvert, au chaud (25°C).

 

 

Ingrédients pour la garniture

 

150 g de double crème de la Gruyère

60 g de sucre fin

30 g de beurre

 

  • Façonner une bordure et faire des trous dans la pâte avec les doigts.

 

  • Déposer les dés de beurre dans les trous.
  • Piquer également le fond avec une fourchette.
  • Brasser la crème double afin de la liquéfier et la répartir sur toute la surface.
  • Saupoudrer de sucre et enfourner à 230°C pour environ 20 minutes.

 

 

Il existe une variante pour la finition du gâteau, « le coup d’œil du consommateur » comme dit Madame Georgette. Il s’agit en fait de verser une crème chaude sur le gâteau à sa sortie du four, histoire de lui donner du brillant. En ce qui me concerne, je ne le fais pas car je trouve que le gâteau est déjà assez « chargé » sans y rajouter encore crème et sucre Mais je vous transmets quand même la suite de la recette :

 

Ingrédients pour la liaison

 

150 g de crème fleurette à 35%

10 g de beurre

20 g de sucre fin     

 

  • Pendant la cuisson, faire cuire la liaison sur feu doux pendant 10 à 15 minutes afin d'avoir une crème épaisse.
  • Attention au débordement et brasser continuellement.
  • Au sortir du four, verser la liaison sur le gâteau
Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Gâteau du Vully à la crème, sucré

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article