750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d'anis fribourgeois sont des biscuits secs, confectionnés toute l’année mais servis principalement à l’occasion de la Bénichon. Saupoudrés de sucre cristallisé, façonnés en forme d’hélice et parfumés à l’anis vert. Ils se différencient des autres et nombreuses recettes régionales suisses de pains d’anis par l’apport de matière grasse et d’agents levants. De ce fait, on va obtenir un biscuit très aéré et friable et qui sera servi traditionnellement avec le café. Ils sont bien souvent accompagnés d’autres délicieux biscuits comme les bricelets (recette ICI), les cuquettes, croquets et beignets.

En ce qui concerne l’agent levant, on pourra utiliser notre poudre à lever traditionnelle (levure chimique) mais celle-ci n’est pas très efficace avec les pâtes un peu compactes. Pour ma part, j’utilise un sel nommé « bicarbonate d’ammoniaque » que l’on trouve facilement en droguerie et pharmacie, vos pains d’anis seront sans pareil et gonflés à souhait, pour votre plus grand plaisir. Si lors de la cuisson, une légère odeur d’ammoniaque va se dégager de votre four, c’est normal, pas d’inquiétude, les biscuits ne s’en ressentiront pas.

Pour la petite histoire, lors de mon enfance, je rendais souvent visite à mon voisin qui était boulanger. De temps à autre, pour me faire une farce, il ouvrait sa boîte de bicarbonate et me la faisait respirer. Quelle horreur, cette odeur d’ammoniaque qui me montait dans les narines ! En fait il utilisait ce sel pour la confection des biscômes de Noël.

Mais nous ne sommes pas à Noël mais en septembre et c’est la Bénichon (la date dépend des régions), alors vite, à vos fourneaux !

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Ingrédients pour environ 35 biscuits

 

300 g de farine blanche ou fleur

1 pincée de sel

2,5 g de bicarbonate d’ammoniaque ou 1 sachet de poudre à lever (16 g)

50 g de beurre

100 g de sucre fin

90 g de double crème de la Gruyère

3 jaunes d’œuf

15 g d’anis vert

5 gouttes d’essence d’anis

du sucre fin pour la confection

 

  • Dans la cuve du batteur muni du fouet, faire mousser les jaunes d’œufs avec le sucre puis ajouter le beurre ramolli, coupé en petits cubes.
  • Tout en battant, ajouter la double crème, l’essence d’anis, le bicarbonate d’ammoniaque ainsi que le sel et les graines d’anis et mélanger encore un peu.
  • Remplacer le fouet du batteur par la feuille puis Incorporer la farine.
  • Faire tourner lentement jusqu’à ce que la pâte se forme.
  • La sortir de la cuve puis finir de la pétrir délicatement avec vos mains.
  • Façonner un rectangle d’environ 14 sur 14 cm et d’une épaisseur de 2 à 3 centimètres.
  • Emballer ce rectangle dans une feuille de plastique et réserver au frigo pendant 1 à 2 heures afin que celui-ci durcisse un peu.
  • Reprendre ce pâton et à l’aide d’un bon couteau, découper des bandes de 2 cm que vous partagerez encore par la moitié.
  • Cela va vous faire des bandes de pâte de forme carrée, que vous allez rouler afin d’obtenir des rouleaux d’environ 1 cm de diamètre.
  • Couper en tronçon de 8 à 9 cm et souder les deux bouts pour former une sorte de roue.
  • Enrober cette roue dans un peu de sucre afin qu’elle ne colle pas à la table et à l’aide d’un petit couteau d’office, faire trois incisions sur le côté afin de former une sorte d’hélice.
  • Déposer ces biscuits sur une plaque recouverte d’un papier cuisson et enfourné dans un four préchauffé à 200°C pour environ 10 à 12 minutes.
  • Les pains d’anis doivent rester assez clairs, légèrement dorés sur les pointes.
Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Les pains d’anis de la Bénichon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rosie_line 24/12/2019 13:05

Bonjour,


Mille mercis pour ces biscuits très gourmands, légèrement feuilletés en bouche. J' ai une autre recette, du chef Stéphane Decotterd, qui me régale chaque Noël. La découpe est longue mais l' oeil est chaque fois émerveillé.

Heureuse fêtes de fin d' année. ♫